Edem-Kodjo

French follows/Le français suit 

It is with sadness that the Pan-African Federalist Movement (PAFM) has learned, on April 11,

2020 of the passing, following a long illness, of His Excellency Mr. Edem KODJO, former

Secretary General of the Organization of African Unity (OAU (1978-1983), former Prime

Minister of the Republic of Togo, emeritus member of the Pan-African Federalist Movement.

On this painful occasion, the Pan-African Federalist Movement expresses its deep compassion

and condolences to the family of the illustrious departed, the African Union, the Togolese

people and the entire Pan-Africanist community.

Africa has lost a brilliant intellectual, a great activist of the African Unity cause. Throughout

his life and career, Edem KODJO has consistently expressed his deep conviction in the political,

economic and cultural strength of a united Africa. From his tenure as the head of the

Organization of African Unity to his presidency of the Paxafricana Foundation, which he

founded in 2011 as well as through his missions as Prime Minister of Togo and Peace

Ombudsman on the continent, Edem KODJO has always advocated for "the need of a new

political vision in Africa" with a purpose of making our rich Continent, a land of possibilities.

From the very first hours, he became involved in the construction of the Pan-African Federalist

Movement by becoming one of its great champions. 

Brother Edem KODJO enthusiastically accepted the invitation of the PAFM's Mali National Initiating Committee to give a lecture in Bamako aimed at the Youth. At this memorable conference on 28 September 2018 entitled "Tomorrow Africa and the Pan-African Federalist Movement", he stated forcefully that "African youth, the peoples of Africa, look forward to the path that can lead to unity, power and greatness." This is the path that the Pan-African Federalist Movement has charted today.

The Pan-African Federalist Movement pays a moving tribute to this worthy son of Africa whose

actions and works will be real landmarks for the youth of the Continent and the Diaspora.

The PAFM also commends Edem KODJO's sincere commitment and great contribution to the

construction of the unity of the Continent.

Sleep in Peace, Brother Edem!

Bamako, April 14 2020

For the Pan African Federalist Movement:

Emeritus Professor

 

 

FRANÇAIS

Le Mouvement Fédéraliste Panafricain (MFPA)

 HOMMAGE DU MFPA A EDEM KODJO

C’est avec tristesse que le Mouvement Fédéraliste Panafricain (MFPA) a appris, le 11 avril 2020, le décès des suites d’une longue maladie de Son Excellence Monsieur Edem KODJO, ancien Secrétaire Général de l’Organisation de l’Unité Africaine –OUA (1978-1983), ancien Premier ministre de la République du Togo, membre émérite du Mouvement Fédéraliste Panafricain. 

En cette circonstance douloureuse, le Mouvement Fédéraliste Panafricain exprime, à la famille de l’illustre disparu, au gouvernement togolais, à l’Union Africaine, au peuple togolais et à toute la communauté panafricaniste, sa profonde compassion et ses condoléances émues. 

L’Afrique perd un brillant intellectuel, un grand militant de la cause de son unité. Tout au long de sa vie et de sa carrière, Edem KODJO n’a eu de cesse d’exprimer sa profonde conviction en la force politique, économique et culturelle d’une Afrique unie. De son passage à la tête de l’Organisation de l’Unité Africaine à sa présidence de la Fondation Paxafricana qu’il a créée en 2011, en passant par ses missions de Premier ministre au Togo, de Médiateur de la paix sur le continent, Edem KODJO a toujours prôné « la fabrication d'un nouvel imaginaire politique en Afrique » en vue de faire de notre riche Continent, une terre des possibles. 

Il s’est impliqué, dès les premières heures, dans la construction du Mouvement Fédéraliste Panafricain en devenant un de ses grands champions. C’est ainsi que le Frère Edem KODJO a accepté avec enthousiasme l’invitation du Comité d’Initiative national du Mali du MFPA pour donner une conférence à Bamako, à l’attention de la jeunesse. Lors de cette mémorable conférence du 28 septembre 2018 intitulé « Demain l’Afrique et le Mouvement Fédéraliste Panafricain », il affirma avec force que « La jeunesse africaine, les peuples d’Afrique, attendent avec impatience que l’on trace pour eux la voie qui mène à l’unité, à la puissance et à la grandeur ». C’est cette voie qu’a, aujourd’hui, tracée le Mouvement Fédéraliste Panafricain. 

Le Mouvement Fédéraliste Panafricain rend un vibrant hommage à ce digne fils de l’Afrique dont les actions et l’œuvre constitueront de véritables repères pour la jeunesse du Continent et de la Diaspora. Il salue également l’engagement sincère et la grande contribution d’Edem KODJO à la construction de l’unité du Continent. 

Dors en Paix, Frère Edem ! 

Bamako, le 14 avril 2020 

Pour le Mouvement Fédéraliste Panafricain :